Accueil > GIS BV > Historique Génoplante

Historique Génoplante

Programme fédérateur en genomique végétale

genoplante

Créé en 2011 pour une durée de 10 ans, le GIS Biotechnologies Vertes (GIS BV) fait suite au réseau Genoplante. Genoplante - programme fédérateur en génopmique végétale - a été créé en 1999. Il associait la recherche publique (INRA, CNRS, CIRAD, IRD) et des acteurs privés de l'amélioration des plantes (Biogemma, Sofiprotéol, Arvalis Institut du Végétal). Les partenaires privés Bayer CropScience et Bioplante ont également contribué aux phases 1 et 2 du programme. Après les phases 1 et 2 (1999 - 2004) soutenue par les Ministères de la Recherche et de l’Agriculture, Genoplante a bénéficié en 2005 du soutien de l’Agence Nationale de la recherche (ANR).

Genoplante phase 1 & 2

Les phases Genoplante 1 et 2 ont eu lieu de 1999 à 2005. L'objectif des partenaires était de développer des programmes d'analyse du génome sur cinq grandes espèces cultivées en Europe: le maïs, le blé, le colza, le tournesol et le pois, de protéger les connaissances ainsi acquises au travers d'un portenfeuille compétitif de brevets, et d'offrir aux semenciers de nouvelles possibilités d'amélioration des variétés.

Découvrir des gènes utiles

L'objectif scientifique de Génoplante était d'identifier des gènes utiles pour l'amélioration des plantes et pour la découverte de nouvelles molécules agro-chimiques plus respectueuses de l'environnement. Pour atteindre cet objectif, les scientifiques de Génoplante se sont impliqués dans deux programmes différents. Dans le premier « Génoplante Générique », ils ont déterminé la fonction de gènes intéressants dans deux espèces choisies comme modèles d'étude: le riz et l'arabette (Arabidopsis). Ces travaux ont permis une identification plus facile des gènes les plus importants dans les cinq espèces cultivées retenues dans la première phase du programme « Génoplante Espèces »: le maïs, le blé, le colza, le pois et le tournesol.;

Etude des espèces modèles

Les projets de "Génoplante Génériques"

La partie « Générique » du programme Génoplante a permis aux scientifiques d’identifier des gènes agronomiquement interessants, et ceci en travaillant sur deux espèces végétales «modèles»: Arabidopsis et le riz. Cinq programmes ont été développés dans ce cadre:

  • Analyse fonctionnelle du génome d’Arabidopsis
  • Génomique du riz
  • Mise au point de nouveaux outils pour l’analyse du génome des plantes
  • Bio-informatique
  • Identification de cibles importantes pour les espèces cultivées

Quatre grands thèmes de travail

Pour chacune des plantes cultivées étudiées (blé, maïs, colza, pois, tournesol), Génoplante a structuré ses travaux autour de quatre grands thèmes. L'analyse de la structure du génome était le premier des axes et le préalable aux trois autres. Il s'agissait de constituer des cartes génétiques détaillées et des collections de gènes ordonnés. Les trois autres axes correspondaient aux cibles d'innovations retenus par les membres de Génoplante : les caractéristiques agronomiques, la qualité des produits végétaux et la résistance aux maladies.

Etude des espèces cultivées

Les projets de "Génoplante Espèces"

Les projets de "Génoplante Espèces" ont porté sur le blé, le maïs, le pois, le colza et le tournesol. Les programmes ciblés sur ces espèces ont bénéficié de l'ensemble des travaux amonts et des technologies développées dans les projets génériques.

Téléchargez le bilan de la phase Genoplante Phase I.

Genoplante_bilan_phase_1.pdf

Genoplante 2010

Soutenue par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR), l'initiative Genoplante 2010 a été lancée en april 2005 pour une durée de 6 ans avec l'ambition de maintenir la compététivité de la recherche française à l'horison 2010 dans le domaine. Ce programme s’appuyait sur deux structures : un Groupement d’intérêt scientifique, Genoplante 2010, et une société par actions simplifiée, Genoplante-Valor, créée en 2001 et chargée de détenir, gérer et valoriser la propriété intellectuelle. Il visait à acquérir de nouvelles connaissances sur la diversité des gènes d’intérêt et leur validation fonctionnelle autour des 4 objectifs stratégiques suivants :

  • Déterminer et valider la fonction des gènes sur les principales'espèces de plantes cultivées en France (blé, maïs, colza, tournesol et pois)
  • Promouvoir largement l'utilisation des outils précdemment développés, et développer de nouvelles technologies, en particulier dans des domaines stratégiques tels que la protéomique et la métabolomique
  • Elargir la recherche et ses applications à d'autres espèces d'intérêt pour professionnels du secteur, telles que la tomate, la vigne, les arbres, le cacao et le café.
  • Construire un véritable partenariat au niveau européen, de manière à ce que Génoplante puisse être un acteur majeur dans la construction d'une plateforme européenne dédiée à la biotechnologie et la génomique végétale, et rechercher de nouvelle alliances au niveau international (avec le Canada, la Chine, les Etats-Unis, et l'Australie).

Genoplante 2010 était un programme ouvert, qui a encouragé les projets conjoints de recherche entre partenaires publics (projets européens, etc.) et privés, en participant au programme de recherche ERA-PG (ERA-NET on Plant Genomics).

Retrouvez les résultats du programme Genoplante 2010 en téléchargeant les rapports de projets ci-dessous.

Genoplante project report - Edition 2008

Genoplante project report - Edition 2007

Genoplante project report - Edition 2006

Genoplante project report - Edition 2005

Téléchargez la plaquette des 10 ans de Genoplante.

Plaquette 10 ans Genoplante

Conception Pulsar Informatique